COMMENT BOOSTER SON SYSTEME IMMUNITAIRE POUR EVITER D' ETRE MALADE CET HIVER ?

Updated: Dec 5, 2018

Qu’est-ce que le système immunitaire?

Le système immunitaire est un réseau de cellules qui s’organisent pour défendre notre organisme, notamment contre les agressions extérieures. Le système lymphatique (thymus, moelle osseuse, rate, amygdales, ganglions lymphatiques) et notre intestin ont un rôle capital dans le fonctionnement de notre système immunitaire.

Quelles sont les précautions à prendre pour ne pas être malade cet hiver ?

Plusieurs facteurs interviennent :

Notre hygiène de vie L’état de notre terrain physiologique a un rôle capital dans le fonctionnement du système immunitaire. En effet si nos humeurs c’est-à-dire les liquides physiologiques (sang, lymphe, bile…) sont en surcharge de toxines, le transport des anticorps (cellules qui combattent les virus, les bactéries…) se trouvera ralenti pour répondre à l’agression rapidement. C’est pourquoi en naturopathie, on commence par évaluer le terrain de la personne : hérédité, alimentation (carences, excès) activité physique, niveau de stress, environnement, sommeil, état émotionnel…afin de rétablir un équilibre pour que l’organisme soit dans des conditions optimales pour bien fonctionner. Tous ces éléments peuvent affaiblir notre terrain et rendre notre système immunitaire moins efficace.

A. Adopter une alimentation saine * Alimentation équilibrée en protides, glucides, lipides, vitamines, minéraux, oligo éléments, acides gras essentiels, fibres.

* Favoriser les aliments bio pour éviter l’apport de pesticides et perturbateurs endocriniens.

B. Réduire le stress chronique car il entraîne une baisse importante de l’immunité. Le système immunitaire est en relation étroite avec notre psychisme : les chocs émotionnels, les problèmes psychologiques et les conflits relationnels vont fortement altérer le fonctionnement de notre immunité.

C. Avoir un sommeil récupérateur : Le manque de sommeil empêche l’organisme de se réparer, de se nettoyer et de produire des enzymes, des hormones, des globules blancs.

D. Pratiquez une activité physique L’ exercice physique permet de s’oxygéner, de relâcher les tensions musculaires, de détoxifier le corps, de stimuler le système immunitaire, de déconnecter le mental.

E. Renforcer le terrain selon les saisons

A chaque changement de saison, le corps doit s’adapter aux nouvelles conditions climatiques. Il est judicieux de faire de la prévention pour aider notre organisme à bien fonctionner. Il y a plusieurs façons : cure de jus, mono diète, ou supplémentations naturelles de vitamines, des minéraux, ou extraits de plantes permettant de renforcer l’efficacité du système immunitaire, de lutter contre les infections de l’hiver ou d’en alléger les symptômes.


En préventif :

La vitamine C est impliquée dans le système immunitaire plus que les autres vitamines. On la trouve dans : goyave, poivron jaune, cassis, persil frais, choux vert frisé, kiwi, poivron vert, litchi, cresson cru, brocoli, choux rave, pamplemousse, orange, citron. La carence en vitamine C figure parmi les causes de l’affaiblissement du système immunitaire. Puis qu’ elle n’est pas synthétisée par l’organisme, elle doit être apportée par l’alimentation ou par une supplémentation en acérola (vitamine C naturelle)

Le zinc : huîtres, germes de blé grillé, foie de veau, graines de courge, shiitakes, crabe, langouste, lentilles

La vitamine D est importante pour les os, mais aussi pour l’immunité. L’exposition au soleil favorise la production de vitamine D ou huile de foie de morue

Le jus d’herbe d’orge est un grand stimulant de l’immunité car il apporte S.O.D (Super Oxyde Dismutase) et purifie l’intestin.

La gelée royale stimule la production de lymphocytes

Les polysaccharides extraits de champignons renforcent le système immunitaire et aident à lutter contre le cancer en stimulant la production de cytokines

(Interféron et T.N.F produites par les globules blancs pour prévenir la croissance anormale des cellules cancéreuses) :

Le shitaké anti tumorale, anti viral

Le maïtaké stimule les N.K (Naturals Kilers) et est actif sur le candida albicans

Le reishi lutte contre les bactéries, virus et parasites

Des plantes : Eleuthérocoque, l’astragale, le schisandra, le bourgeon de noyer (juglans regia) est particulièrement intéressant pour renforcer la flore intestinale qui a un rôle majeur dans l’immunité, l ’échinacée a la propriété de stimuler la phagocytose, intéressante dans les maladies infectieuses de la sphère ORL

La propolis est un enduit dont les abeilles se servent comme mortier et anti infectieux pour assainir la ruche. Elle est anti inflammatoire, bactéricide, fongicide, antivirale, antioxydante et stimulante de l’organisme ; active sur le staphylocoque, E. Coli.

L’extrait de pépins de pamplemousse est un antibiotique naturel aux vertus anti oxydantes grâce aux bio flavonoïdes qu’il contient. Très bon antiviral, antiparasitaire et fungique. Privilégiez les extraits ou macérats obtenus sans solvant chimique.

ATTENTION ! l’extrait de pépins de pamplemousse peut inhiber l’action de certains médicaments.

Les huiles essentielles :

Précautions d’emploi : tester l’H.E en mettant 1 goutte au pli du coude, attendre 24 heures afin de voir s’il n’y a pas de réactions allergiques. Ne pas la laisser à la portée des enfants, ne pas avaler, ne pas mettre aux contacts des yeux et des muqueuses. Bien se laver les mains après usage. Certaines huiles essentielles sont dermocaustiques, hépatotoxiques ou neurotoxiques. A utiliser que sur de courtes périodes et selon les conseils d’une personne formée en aromathérapie.


Voici 4 huiles essentielles les plus utilisées pour booster son système immunitaire

Ravintsara (cinnamonum camphora CT cineole) : antiviral ++++, expectorante, anti catarrhale, énergisante neurotonique, induction au sommeil

A prendre de préférence le soir

Bois de hô (cinnamonum camphora CT linalol) : antibactérien++++, antiviral++++, fongicide +++.

Ces huiles essentielles « le Ravintsara et le bois de hô » forment un couple synergique pour rééquilibrer l’organisme lors d’épisodes infectieux chez les enfants (voir précautions d’emploi).

Eucalyptus radiata : antivirale, anti-catarrhale, énergisante

Eucalyptus globulus : Très puissante sur les affections virales des voies respiratoires inférieures (trachées, bronches, alvéoles pulmonaires). Toutefois, en raison de sa forte concentration en alpha-pinède, elle est déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes et aux enfants de moins de 6 ans.

Utilisation

En diffusion : Dans un diffuseur, mettre 6 gouttes d’huile essentielle d’Eucalyptus Radiata, elle va assainir l’air de la maison pendant l’hiver et éviter la propagation des virus

En massage : Diluer 1 goutte d’HE dans 4 gouttes d’huile végétale et massez le long de la colonne vertébrale, sur le thorax et le haut du dos 2 à 4 fois/jour pendant 5 jours

En inhalation humide : Dans un bol d’eau chaude, versez 3 gouttes d’eucalyptus et inhaler en mettant la tête au-dessus du bol, couverte d’une serviette

29, boulevard Georges Clémenceau

13004 Marseille

TEL : 06.28.32.04.95

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Pinterest Icon
  • White Instagram Icon

© 2023 par Régine Grall. Créé avec Wix.com